Twitter

A- A A+

bloc vide

 

BONHEUR MONDIAL - édition 2013

style-de-bouton-de-telechargement-rapidshare 30-584

 

Triple A (AAA) et les premières places de notre classement.

Le classement par pays de cette édition confirme globalement les données antérieures :
 Les premières places sont toujours occupées par les pays du Nord de l’Europe : c’est le triomphe des « vikings », qui trustent les premières places, désormais en compagnie de l’Allemagne.  Les PECO confirment leur évolution favorable : ils sont tous dans la première moitié du classement, y compris la Roumanie.

 

Les pays d’Amérique latine sont entre la 28ème (Chili) et la 45ème place (Colombie). Le Japon, désormais devancé par l’Espagne et la Tchéquie, n’est que 17ème et les Etats-Unis ne sont que 23ème. Cela s’explique, pour ce qui concerne les Etats Unis, par le fait qu’il s’agit d’un pays en guerre, dont le taux d’inégalité de revenus est élevé, et qui pratique des exécutions capitales. En outre, l’espérance de vie à la naissance et le niveau de formation y sont relativement faibles et le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans y est relativement élevé. Le Brésil est 36ème, la Russie 41ème, la Chine 42ème et l’Inde 54ème.

Parmi les pays d’Afrique du Nord et du Moyen Orient, Israël est 22ème, la Tunisie 30ème, la Turquie 32ème, le Maroc 38ème, l’Egypte 39ème, l’Arabie saoudite 43ème, l’Algérie 44ème et l’Iran est 52ème. Il est un peu tôt pour savoir si les révolutions égyptienne et tunisienne donneront ou non des résultats favorables à l’avenir.

Les 5 dernières places sont occupées par le Bangladesh, l’Ethiopie, le Pakistan, la République démocratique du Congo et le Myanmar, toujours bon dernier. C’est hélas un concentré parfait des deux grandes régions du monde qui rassemblent la faim, la pauvreté et la misère : le Sud de l’Asie et le Sud de l’Afrique …

La France rétrograde à la 14ème place : notre pays est 18ème pour la paix et la sécurité, 9ème pour la liberté, la démocratie et les droits de la personne humaine, 10ème
pour la qualité de la vie et 20ème pour la recherche, la formation, l’information, la communication et la culture. Ultime conclusion de cette édition : ceux qui s’interrogent sur les raisons de la présence des pays d’Europe du Nord aux premières places trouveront des réponses intéressantes dans le petit livre de Yann Algan et Pierre Cahuc, intitulé : « La société de défiance », publié en 2009 aux éditions Rue d’Ulm. Ce livre passionnant explique que la différence de performances entre la France et les pays nordiques (Suède, Norvège, Pays Bas, Danemark, Finlande) vient du fait que les Français ne font confiance à rien (gouvernement, entreprises, médias, syndicats, justice) ni à
personne : à la question : « Est-il possible de faire confiance aux autres ? », près de 80 % des Français répondent « non », alors que 60 à 70 % des habitants des pays nordiques disent faire confiance aux autres. Les auteurs de ce livre affirment que cette défiance explique non seulement les faibles scores économiques et sociaux de notre pays, mais ils affirment aussi (page 92) que c’est la raison pour laquelle la France est relativement mal classée en termes de bonheur ! On ne saurait mieux dire !