Les femmes indiennes, à leur tour, ont moins d’enfants !

Les femmes indiennes, à leur tour, ont moins d’enfants !C’est régulier et apparemment inéluctable : les femmes indiennes, à leur tour, ont moins d’enfants, ce qui signifie que le boom démographique de ce pays touche à sa fin ! Le taux de fécondité des femmes (TFF) y a évolué de la façon suivante : c’était 6 en 1960, 5 en 1977, 4 en 1990, 3 en 2004 ; ce sera 2 en 2025 selon la Banque Mondiale, et les démographes indiens indiquent que, dès à présent, le TFF dans les grandes villes indiennes est de ... 1,6 !

Lire la suite : Les femmes indiennes, à leur tour, ont moins d’enfants !

Performance environnementale : l’indice de Yale

Performance environnementale : l’indice de Yale1 - C’est en 2008 qu’à la demande des dirigeants du forum de Davos,  des chercheurs de l’université de Yale ont mis en place un « indice de la performance environnementale ». Aujourd’hui, cet indice mondial est considéré comme le meilleur indicateur de la performance environnementale des 180 pays étudiés.

2 -Les critères utilisés sont répartis en deux chapitres :

Lire la suite : Performance environnementale : l’indice de Yale

2000 – 2019 : la croissance pour tous ?

Bonheur mondial et réchauffement climatique Les lecteurs de GLOBECO connaissent les insuffisances du PIB. Ils savent aussi, néanmoins, que cet élément est un indicateur utile. Nous avons donc comparé les performances des différentes régions du monde et des principaux pays dans ce domaine, ce qui procure quelques surprises ! En particulier, si on compare le PIB – PPA par habitant 2019 au chiffre équivalent de 2000 = 100, les résultats sont les suivants, selon la Banque Mondiale :

 

PIB 2019 / (PIB 2000 = 100)

1 – Europe centrale et pays baltes : 341

2 – Asie de l’Est et du Pacifique : 321

3 – Asie du Sud : 312

Lire la suite : 2000 – 2019 : la croissance pour tous ?

Agriculture : Pisani et Christiane Lambert vs Marie Antoinette

Bonheur mondial et réchauffement climatiquePour Edgard Pisani, ministre de l’agriculture du Général de Gaulle, la cause était entendue : les petites exploitations agricoles devaient disparaître d’abord pour des raisons sociales, comme en témoigne cette phrase prononcée au Sénat en 1963 : « On ne peut pas, par respect monstrueux pour tout ce qui est petit, maintenir des gens sur des exploitations agricoles qui ne pourront jamais les faire vivre convenablement ». Cette déclaration a été suivie d’effet : la mise en œuvre de la « surface minimum d’installation », soutenue par la majorité des dirigeants agricoles et politiques du moment, a conduit à un agrandissement sans fin des exploitations agricoles, favorisé également et surtout par les progrès techniques.

Lire la suite : Agriculture : Pisani et Christiane Lambert vs Marie Antoinette