Twitter

A- A A+

bloc vide

 

QU'EST CE QUE GLOBECO ?

 

"Nul ne nous oblige à aimer le monde dans lequel nous vivons, mais il sera de plus en plus dangereux de ne pas le comprendre. Telle est la devise de GLOBECO."

Quel que soit notre métier, quelle que soit notre formation, nous avons le droit mais aussi le devoir d'accéder à la culture, c'est à dire à la compréhension du monde dans lequel nous vivons. Ce monde est de plus en plus mondialisé et de plus en plus difficile à comprendre. Mieux connaître le monde d'aujourd'hui et de demain pour mieux le comprendre : tel est l'objectif de GLOBECO, qui a été fondé en 1995 par Pierre le Roy. La philosophie qui m'anime est la suivante : je ne partage pas les opinions selon lesquelles la mondialisation est une horreur, mais je ne crois pas non plus que l'hyper libéralisme soit la bonne solution : comme le disaient les Latins, « In medio stat virtus », c'est-à-dire le courage, car « virtus » en latin signifie courage. Par ailleurs, à la question : « demain, le meilleur ou le pire des mondes ? », je réponds : le pire des mondes, c'est possible ; un monde meilleur, c'est probable ! Tel est le sens de la rubrique de ce site intitulée : « Il ne faut pas désespérer la planète ! ».

Pierre Le Roy

Fondateur de GLOBECO, je suis à la fois fils de paysan (pauvre et breton!) licencié ès lettres classiques, diplômé de Sciences Po Paris, et énarque sans doute un peu "décalé" ; j'ai connu successivement les cabinets ministériels (Chirac, Deniau, Bonnet, Méhaignerie) du ministère de l'agriculture, le Commissariat du Plan, le professorat à sciences po Paris, la vie municipale, le Conseil économique et social de Bretagne, deux campagnes législatives dans le Finistère, les coopératives agricoles du Pas de Calais, la direction générale de la banque des céréaliers, et j'ai publié une dizaine d'ouvrages sur la Bretagne, l'agriculture française, la politique agricole commune et la faim dans le monde. Aujourd'hui retraité, ma devise est : « travailler un peu pour ne pas vieillir trop vite ! ». Pour cela, je fais une quinzaine de conférences par an et j'anime des sessions de formation sur l'agriculture et sur la mondialisation. Ces activités sont expliquées dans les rubriques appropriées de ce site Internet.

 

L'indice du bonheur mondial et les autres indices
Comme vous pourrez le voir en parcourant ce site, je suis le créateur d'un indice du bonheur mondial, mais aussi d'un indice de la mondialisation et d'un indice du «BNB à la Française». Bienvenue sur ce site. Vos réactions sont les bienvenues !
Contact : e mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.